Journée d’étude / Révoltés et indignés, le renouveau des contestations en 2011

© Didier Le Saout

En 2011, des mouvements révolutionnaires en Tunisie et en Egypte ont ouvert un espace de protestation – marqué notamment par l’occupation de lieux devenus symboliques – qui n’a pas connu de précédent dans les aires du Maghreb et du Moyen Orient. Un souffle contestataire s’est également propagé dans les sociétés du nord. Depuis mai 2011, des manifestations en Espagne et en Grèce rassemblant jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de personnes placent la protestation sous le registre de l’indignation. Aux Etats-Unis, des manifestants campent en plein cœur du quartier financier de Wall Street à New York depuis plusieurs mois. Tous ces mouvements produisent des revendications inédites amplifiées et diffusées par les réseaux sociaux dans l’espace associatif ou dans l’espace virtuel. Les nouveaux « indignés » tirent-ils leur filiation des formes de mobilisation contenues dans les mouvements révolutionnaires de Tunisie et d’Egypte ? Les mouvements sociaux se réorganisent-ils sur une échelle planétaire ? Ou bien les histoires singulières des sociétés nationales ne modélisent-elles pas des formes de contestation originales propres à chacun des pays ?

Le RT21 propose une journée d’étude le vendredi 9 décembre 2011, de 15h00 à 20h00, à l’amphithéâtre François Furet, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris.

Programme détaillé de la séance organisée par Didier Le Saout & Geoffrey Pleyers

Introduction

” Perspectives sur une année mouvementée”, Didier Le Saout & Geoffrey Pleyers, RT 21

“Occupy wall street”,  John Krinsky, graduate center, city university of New York

Aux sources d’un renouveau contestataire

“Le mouvement vert à Téhéran”,  Anahita Grisoni, cadis/ehess

“Le mouvement Kifaya et la révolution en Egypte”,  Caroline Barbary, université paris I

“Mouvements sociaux et Etats en Bolivie : la fin d’une lune de miel ?”,  Lorenza Fontana, université Pise

“J14 (Israël)- MJ5 (Palestine). Les singularités des mouvements israélien et  palestinien”, Sylvaine Bulle (EHESS-IMM)

Lecture commentée de reportages

“Filmer l’indignation : mouvements contestataires en Egypte, à Bahreïn, en Grèce et en France”,  Chris Den Hond, cinéaste-reporter

Occupations et délibérations

“Manifestations, gestion de l’espace et mobilisations d’Etats en Tunisie, au Maroc et en Algérie”,  Didier Le Saout, université paris 8/erasme

“Le corps dans les mouvements contemporains”, Philippe Bataille, CADIS/EHESS

“Los indignados en Espagne: occupations de places et assemblées populaires ouvertes”,  Juan Enrique Serrano Moreno, université paris I

“Indignons-nous : ethnographie participante de l’occupation du parvis de La Défense”,  Emmanuel Ruzé, Telecom ParisTech, ISTEC

“Alter-activistes, indignés et 99 %: au-delà de la révolte”,  Geoffrey Pleyers, FNRS/université Louvain – cadis/ehess


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.