Quel est l’espace public des mouvements sociaux ?

Le RT21 organise  la deuxième séance de son séminaire. Animée par Denis Merklen, cette séance s’intitulera « Quel est l’espace public des mouvements sociaux ? » et accueillera les interventions de :

Sylvie Capitant, Université Paris 1, IEDES-UMR Développement et sociétés

Michèle Leclerc-Olive, Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS, EHESS/CNRS)

Etienne Tassin, Université Paris Diderot – Pairs 7, Centre de sociologie des pratiques et des représentations politiques (CSPRP.)

Le concept de « mouvement social », quelle que soit la perspective théorique où l’on inscrit le concept, ne peut pas être pensé sans une référence à celui de « espace public ». Tout mouvement social est manifestation, rapport de forces, conflit, interpellation, voice, prise de parole, présence, pluralité, publicité, irruption, émergence. Et cette présence collective ne peut se faire qu’au sein d’un espace public qui confère sens à l’action parce qu’il l’accueille ou la rejette. Mais de quel espace public s’agit-il ? Une question fréquemment posée est celle de son « l’échelle » : nationale, locale ou transfrontalière ? En effet, cette question est essentielle à la compréhension de la nature même du mouvement social. Ainsi, peut-on penser que le caractère « local » d’un mouvement social ne se définit pas par la taille du mouvement ni par la « proximité » entre ses agents, la « localité » étant un effet du type d’espace public où l’action s’inscrit et de la manière où il s’y inscrit. Mais en réalité, en tant qu’irruption, nous pouvons penser qu’un mouvement social ne s’inscrit pas dans un espace public préexistant mais qu’il contribue en même temps à produire l’espace public dans lequel l’action s’inscrit. Le mouvement social s’adresse alors à un ensemble de spectateurs pour manifester la nature d’un conflit et solliciter leur jugement à propos de l’enjeu ainsi mis en scène. Alors, la question de l’espace public ne peut pas être limitée à une quelconque question d’échelle mais nécessite au contraire une réflexion à propos de la nature de l’espace public lui-même. Or, la plupart des recherches sur les mouvements sociaux ne tiennent pas compte de cette dimension fondamentalement politique de l’action collective. Une question invite alors  à la réflexion et au débat : quel est l’espace public des mouvements sociaux ?

Vendredi 20 janvier 2012, 15h – 18h

Salle 3 de l’EHESS, 190 avenue de France – 75013 Paris

Séance animée par Denis Merklen (Université Paris Diderot – Sorbonne Paris Cité Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux – École des Hautes Études en Sciences Sociales)

merklen@ehess.fr

http://iris.ehess.fr/document.php?id=735